| Visite historique du Vieux-Québec et du Vieux-Port
Visitez les lieux historiques qui ont été le berceau de notre civilisation en Amérique du Nord.
Vieux-Québec, tour du Vieux-Port de Québec, Vieux-Québec, Vieux-Port de Québec
17796
page-template-default,page,page-id-17796,bridge-core-2.7.2,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive

Au Cœur de l’Histoire

Le quartier du Petit-Champlain et La Place Royale, premiers témoins de la naissance de Québec

 

Pour vous y rendre, deux options s’offrent à vous : Le Funiculaire ou à pied via la Côte de la Montagne.

Le Funiculaire est situé au début de la terrasse Dufferin, adjacente au Château Frontenac. Il vous descend directement dans le quartier du Petit-Champlain. En deuxième option, à partir du Château Frontenac, empruntez la rue Du Fort au bas de la Place d’Armes et qui débute une descente vers le bas de la ville. Engagez-vous immédiatement à votre droite sur la Côte de la Montagne, qui débute après le bureau de poste. Je vous suggère au départ d’emprunter la Côte de la Montagne et au retour, utiliser le funiculaire pour remonter à la haute ville.

Côte de la Montagne

La Côte de la Montage a été aménagée par Samuel de Champlain, le fondateur de Québec, en1620 pour relier le port de Québec avec le Cap Diamant. La Côte de la Montagne sillonne en descente abrupte de gauche à droite jusqu’à la rue Dalhousie qui longe le fleuve Saint-Laurent.

cote-de-la-montagne-quebec

Sur la gauche de la Côte de la montagne, le parc Montmorency et ses remparts

Le Parc-Montmorency est un parc urbain formant une partie du lieu historique national du Canada des Fortifications-de-Québec. Cet emplacement fût le siège du premier Parlement de la Province de Québec mais aucun vestige n’en témoigne. Cependant, des vestiges importants de sa fonction militaire peuvent être admirés. Ce parc aux arbres majestueux vous offre une halte paisible et vous propose une vue magnifique sur le fleuve Saint-Laurent.

Le parc Montmorency compte plusieurs monuments commémoratifs, sa batterie et ses murs défensifs et il représente un lieu historique qui vous montre l’ampleur des fortifications de Québec dont il fait partie et qui ceinturent la vieille ville de Québec en entier.

parc-montmorency-quebec

L’escalier dit « Casse-Cou » au milieu de la côte de la Montagne

L’escalier Casse-cou mène à la rue Petit-Champlain. Cet escalier existait déjà en 1660. C’est le plus ancien des escaliers de Québec. Cet escalier a porté plusieurs noms au cours de son histoire en débutant par « escalier Champlain » ou « escalier de la Basse-Ville » ou encore « escalier du Quêteux ». Les anglophones le baptisèrent « Break Neck Steps »  au milieu du XIX siècle et par la suite son nom a été francisé en escalier Casse-cou.

escalier-casse-cou-quebec

Quartier du Petit- Champlain

Le Petit-Champlain est reconnue comme un des plus beaux quartiers du Vieux Québec. Ce quartier est un ensemble de rues et de places qui longent le Cap-Diamant sous le Château Frontenac. C’est un quartier au cachet authentique et qui regorge de découvertes à faire lors de votre visite à Québec. Le nom du quartier lui provient du nom de la rue Petit-Champlain.

Ce quartier est parsemé de rues érigées de maison anciennes et de places qui rappellent le régime français. La rue Petit-Champlain est une rue étroite qui longe la falaise avec des maisons adossées au Château Frontenac. Elle recèle des boutiques de produits exclusifs, un théâtre et des bistros qui sont uniques.

quartier-champlain-quebec

La rue Petit-Champlain offre une chaleur conviviale et un décor unique en été et qui devient féérique en hiver. Cette rue se déploie à partir de l’escalier Casse-Cou. Cet escalier vaut aussi la peine de le parcourir, avec son cachet particulier et ses boutiques et ses restaurants que l’on découvre à chaque palier.

rue-petit-champlain-hiver-quebec

D’autres rues telles que les rues Sous-le-Fort, du Cul-de-Sac, du Marché-Champlain, la rue Notre-Dame et le boulevard Champlain sont autant d’opportunités de découvertes.

rue-sous-le-fort-quebec

Rue du Petit-Champlain

Parcourez à pied cette rue typique avec l’ensemble des autres piétons qui l’animent du matin au soir. Au début de la colonie, cette rue n’était qu’un sentier qui longeait le Cap Diamant. Ce petit sentier devint la rue des Meulles en 1688 et par la suite la « Petite rue Champlain ».

Vers le XIXe siècle, l’arrivée des Irlandais qui travaillèrent aux chantiers maritimes et qui demeuraient au Cap Blanc la nommèrent « Little Champlain Street » et les francophones traduisirent pas la suite pour le nom de « rue du Petit-Champlain ».

parcours-rue-petit-champlian-quebec

L’Institut canadien des urbanistes a reconnu la rue du Petit-Champlain en tant que rue la plus remarquable au Canada en 2014. Cet honneur ne lui est pas seulement décerné par le jury mais aussi par le public.

La rue du Petit-Champlain regorge d’attraits uniques comme cette fresque de 100 mètres de hauteur qui relate les grandes étapes de la vie du Cap-Blanc, ce quartier populaire et portuaire de Québec avec les bombardements de la guerre de 1759 ainsi que ses incendies et ses éboulements.

fresque-rue-petit-champlain-quebec

Le  Théâtre Petit Champlain

Le 78 rue du Petit Champlain, abrite le Théâtre du Petit Champlain, la Maison de la Chanson qui favorise la culture musicale, le théâtre et les spectacles d’humour.

theatre-petit-champlain

Un funiculaire relie le quartier à la terrasse Dufferin. L’accueil est situé dans la maison Louis-Jolliet, au 16, rue du Petit-Champlain.

funiculaire-vieux-quebec

La maison Chevalier, 5 rue du Cul-de-Sac

La maison chevalier est un imposant immeuble du XVIIIe siècle, réalisée à partir de bâtiments de construction antérieure datant entre 1675 et 1695 et conçue à angles qui délimitent la rue du Cul-de-Sac. Cette résidence a été construite pour le propriétaire maritime Jean-Baptiste Chevalier. Cet hôtel particulier a été ravagé par un incendie et reconstruit et 1762.

Ce bâtiment a été occupé par des fonctions commerciales sous le régime anglais et devint une auberge, London Coffee House jusqu’au début du xxe siècle.

maison-chevalier-quebec

Le boulevard Champlain laisse voir plusieurs maisons à caractère historique français, dont la maison Jean-Demers classée Immeuble patrimonial, au 28, boulevard Champlain.

maison-jean-demers-boulevard-champlain-quebec

Place Royale

La Place Royale est surnommée « le berceau de la civilisation française en Amérique ». Ce fût la première habitation et place fortifiée de Québec construite en 1608 par Samuel de Champlain à son arrivé au pied du Cap Diamant.

Autour de la place, apparaissent des bâtiments dont les magasins du Roy qui furent construits pour le commerce des fourrures avec les Amérindiens. Les Amérindiens participaient à la vie de la nouvelle ville, le temps de leurs échanges et de profiter de la possibilité de pêcher.

En 1682, un incendie majeur ravage les bâtiments qui seront reconstruits avec des murs coupe-feu en pierre. C’est à ce moment que la Place-Royale acquiert son aspect actuel. À cette époque, elle portait encore le nom de Place-du-Marché. En 1686, l’intendant Champigny fait ériger un buste du Louis XIV, le Roi-Soleil. La Place-du-Marché prend alors son nom de Place-Royale.

place-royale-quebec-1
place-royale-quebec-3

Eglise Notre-Dame-des-Victoire

L’église Notre-Dame-des-Victoires est la plus vieille église d’Amérique du Nord. C’est en 1687 que sa construction a débutée pour être terminée en 1723. Cette église consacrée à ses débuts à l’Enfant-Jésus a été nommée Notre-Dame-de-la-Victoire après avoir repoussé à la tentative par l’amiral William Phips de s’emparer de Québec en 1690. En 1711, elle a été renommée encore une fois sous le nom de Notre-Dame-des-Victoires après une nouvelle victoire et la dispersion de la flotte britannique commandée par l’amiral Hovenden Walker.

Lors d’une attaque décisive du 9 août 1759, l’église à complètement été détruite lors du bombardement britannique de la basse-ville. Cette attaque a été le prélude de la bataille des plaines d’Abraham et de la capitulation de la Nouvelle-France aux mains des anglais.

En 1762, le charpentier Jean Baillargé entreprend la reconstruction de l’église en débutant par la sacristie. La reconstruction sur les ruines de l’ancienne église s’échelonne jusqu’en 1766. François Baillargé, fils de Jean et née l’année de la conquête, devient un architecte réputé et entreprend la réfection complète de l’église en 1816.

eglise-notre-dame-des-victoires-quebec-1
eglise-notre-dame-des-victoires-quebec-2

Le Musée de la Place-Royale

Le Musée de la Place-Royale est construit sur les vestiges de l’historique maison Hazeur datant de 1684. Cette maison fût complètement détruite par un incendie en avril 1990. Seule sa façade donnant sur la Place-Royale a pu être conservée.

musee-de-la-place-royale

Encore de l’énergie? Dirigez-vous Rue Saint-Paul, la rue des antiquaires.

La rue Saint-Paul suit le Cap-Diamant face au bassin Louise. Plusieurs maisons classées monuments historiques abritent des boutiques d’antiquaires, des galeries d’art, des restaurants et des endroits typiques comme le Buffet de l’Antiquaire. Vous pouvez vous y restaurer si vous avez un petit creux.

rue-saint-paul-antiquaires-quebec
buffet-de-lantiquaire-quebec

Le Marché du Vieux-Port

Le marché du Vieux-Port a subi plusieurs transformations et plusieurs déplacements depuis sa première ouverture. Ses activités ont commencé à la Place-Royale en tant que Place-du-Marché en 1640. Sous le régime français, plusieurs marchés publics animaient la ville dans son entier, autant à la haute ville, qu’à la basse ville et ses faubourgs.

Les halles de la Place-Royale coptaient 8 étals de boucher en 1805. Le quai Saint-André accueille des halles de marchands de poissons à partir de 1841. Le marché Montcalm ouvre ses portes en 1878 pour desservir la population de Québec jusqu’en 1929.

Le début du xxe siècle montre aussi une importante activité commerciale de ses marchés publics avec quatre marchés. En1938, nait le marché du Syndicat des Horticulteurs de Québec sur le site du Marché Saint-Roch. Suite au développement urbain sur plusieurs décennies, le marché s’en vue forcé à déménager à plusieurs reprises. Il fût relocalisé aux Halles de la Gare-du-Palais puis sur le site du Parc-Victoria pour enfin revenir dans le Vieux-Port en 1987 au quai Saint-André, son emplacement actuel.

marche-du-vieux-port-quebec-1
marche-du-vieux-port-quebec-2

S’il vous reste de la place, prenez le temps de déguster quelques fromages. Mon préféré, le Pied de Vent des Iles-de-la-Madeleine. Un pur délice.

fromage-pied-de-vent-des-iles

Revenez dans le quartier du petit Champlain au funiculaire et remontez sur la rue Saint-Louis.

Votre tour est terminé.